Harman Kardon HK620

...et comptes-rendus divers

Harman Kardon HK620

Messagede blues » 11 Nov 2010 20:00

Post original ICI

Image

Un peu d'histoire:

L'histoire du groupe commence en 1953 quand le Dr. Sidney Harman et Bernard Kardon créent leur première entreprise à leur nom, Harman Kardon. Leur premier produit est alors une radio FM. Un an plus tard, ils lancent le premier récepteur de radio Hi-Fi conçu particulièrement pour le grand public, le Festival D1000 : un unique boîtier contenant un tuner, un amplificateur, un haut-parleur et des potentiomètres. En 1958, Harman Kardon présente la première radio stéréo, le Festival TA230.
Quand Bernard Kardon prend sa retraite en 1956, Harman lui rachète ses parts avant de céder une partie de l'activité en 1962 pour mieux financer sa nouvelle orientation. Harman a en effet l'idée de vendre séparément les éléments qui constituent les chaînes Hi-Fi. Il rachète en 1969 le fabricant de haut-parleurs JBL. Harman Kardon réalise des bénéfices spectaculaires.
En 1977, Sidney Harman accepte le poste de sous-secrétaire au Commerce que lui propose le président Jimmy Carter. Il revend alors ses actions à une entreprise de Chicago, Beatrice Foods, qui se déleste d'une partie des activités d'Harman Kardon et néglige les autres. La marque Harman Kardon elle-même est cédée à une entreprise japonaise qui sera absorbée par Hitachi. Seuls demeurent la marque JBL et des filiales de distribution.
À l'issue du mandat de Jimmy Carter en 1980, Harman, âgé de 58 ans, décide de reprendre le contrôle de son entreprise. Il s'associe à des financiers et parvient à récupérer 60 % des activités qu'il avait vendues trois ans plus tôt. Le nouveau groupe, basé à Washington, D.C., prend le nom d'Harman International.
Le groupe se développe suite aux rachats de plusieurs sociétés : Infinity en 1982, Crown en 1985, le Français Audax en 1987, etc. Tout en poursuivant son activité dans le secteur de l'équipement audio, il s'oriente, après l'acquisition en 1982 d'une entreprise spécialisée, vers la production d'autoradios, fournissant notamment BMW et Mercedes-Benz. La société Harman Kardon, toujours aux mains d'industriels japonais, est rachetée en 1985. À partir des années 2000, son activité s'étend à la fabrication d'enceintes pour ordinateurs et baladeurs audio (iSub, Soundsticks, etc.), de navigateurs GPS et d'accessoires pour l'automobile.
En 1992, à l'âge de 70 ans, Harman prend en main personnellement la gestion de son groupe. Il se sépare de son directeur général, qu'il remplace, et s'installe à proximité des sites de production en Californie. Il regroupe les 21 marques que compte l'entreprise en cinq divisions, puis réorganise le groupe en trois unités : professionnel, automobile et grand public. Les acquisitions se poursuivent : AKG et Lexicon en 1993, le spécialiste suisse des magnétophones haut de gamme Studer en 1994, l'Allemand Becker en 1995, ou encore le système d'exploitation QNX en 2004.
En 2007, Harman International a revendu Audax à l'entreprise française AAC (Applications Acoustiques Composites) [1]. En avril 2007, le groupe accepte la proposition de rachat du consortium formé par Kohlberg Kravis Roberts & Co. et Goldman Sachs pour 8 milliards de dollars[2]. L'opération devrait être terminée fin 2007.

L'amplificateur HK620.

Image


Connaissant seulement les fameuses ISounds Sticks, système 2.1 HK fait pour les ordinateurs que je considère comme le seul ensemble de cette gamme de prix capable de rivaliser avec la Hi-Fi, je ne connaissait pas plus que ça cette marque.
J'ai donc troqué un lecteur MP3 à Gillou contre un HK 620...
Rassurez-vous, ce n'est qu'un prêt :icon_frenchy:
Voici donc un petit retour d'écoute né de longs tests.

Image


Le modèle K620 est sorti en 1994 au prix de 1000 Dollars. Il arbore une façade en aluminium noir mat, avec des boutons rotatifs en alu et des poussoirs en plastiques.
Les boutons ne sont pas nombreux, seuls les réglages traditionnels sont présents. Toujours dans l'optique de cette limitation, la sélection des 6 entrées est répartie entre 3 poussoirs dont le haut et le bas présélectionnent une entrée différente.
Cette ampli propose au final une façade propre, sobre et discrète, avec un côté luxueux rendu par le revêtement mat de la façade.
L''électronique. Une fois encore, je constate que le faible nombre de composants rime avec clarté du son et transparence. Je pense que c'est un fait indéniable.
Les 2 grosses capas de 12 000 uF semblent impressionnantes pour un ampli de 2 x 40 Watts.

Image

Image

Énorme pour un ampli de 2 x 40 Watts!

Le potentiomètre de volume, avec un second boitier en décalé commandé par le même axe!

Image

Image

L'arrière, tout aussi sobre est classique. Je n'ai pas trop aimé les fiches de raccordement des enceintes qui ne permettent que l'utilisation de fils dénudés. La ressemblance avec des fiches bananes est trompeur, l'extrémité étant bouché.

Image


L'écoute.
Image

L'écoute se révèle à la hauteur des prétentions de cet ampli, voir même largement au dessus.
Le son proposé par le HK620 se révèle clair, propre, mais également très transparent, laissant ainsi aux enceintes une liberté totale d'expression. Impressionnant!
Comme une surprise ne vient jamais seule, la puissance annoncée dépasse la théorie.
En effet, cet ampli se révèle étonnamment puissant et dynamique, se plaçant devant tous les amplis de 40 Watts que j'ai pu écouter jusqu'ici.
Le son peut paraître un peu sec selon les enregistrements, mais garde une transparence et une neutralité impressionnante tout en proposant une dynamique extraordinaire.
Cet ampli reste trés polyvalent, avec un meilleur confort sur des enceintes de caractère, mais reste capable de réveiller les enceintes anglaises comme Kef ou B&W en leur donnant une puissance confortable pour leur permettre de s'exprimer.

Image

Un amplificateur idéal pour ceux qui ne peuvent avoir plusieurs ensembles adaptés chacun à un style de musique, mais également un ampli qui procure beaucoup de plaisir à l'oreille.
Malgré les remous tumultueux de la société, Harman Kardon fait partie des rares marques de HiFi à continuer de proposer le son qui a fait sa réputation dans les années 60-70. Là où la plupart des autres ont suivi l'ère du plastique et des watts musicaux, HK a préféré garder ce détail qui le différencie des autres, cette signature qui n'est pas le fait d'un filtrage complexe, mais au contraire d'une électronique simple et de qualité.
Une marque à découvrir, si ce n'est déjà fait.

Image


Caractéristiques:

2 w 40 Watt sous 8 Ohms < 0,09% THD sous une bande passante de 20-20 KHz
Réponse en fréquence à 1W (+0/-3dB): 10Hz- 100Hz

Rapport signal bruit tuner/CD: 98dB
Sensibilité / impédance Tuner/CD: 134mV/22kOhm
Consommation: 160 Watts pour 230V
Dimensions: 443 x 104 x 359 mm
Poids: 7,4 kg

Image

Image

Image

Image


Image
blues
 

Re: Harman Kardon HK620

Messagede dedefr » 24 Oct 2015 13:52


Ce forum est désormais fermé. Si vous souhaitez y participer, rendez-vous sur le nouvel espace de discussions :


http://vintage-audio-laser.fr


Il s'agit d'un nouveau forum, donc les comptes actuels n'y sont pas reportés. Vous devez vous ré-inscrire pour y participer.

Veuillez lire votre message privé de bienvenue dès votre arrivée.


Merci
Avatar de l’utilisateur
dedefr
VALien modérateur +
VALien modérateur +
 
Messages: 9183
Inscription: 05 Avr 2012 19:28
Localisation: Bas Rhin Alsace


Retourner vers Comptes-rendus d'écoute et d'essais de vos matériels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités