CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

...et comptes-rendus divers

CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede blues » 16 Nov 2009 23:32

Et si on s’attelais à un petit CR sur le cinéma ?
Ou plutôt un comparatif entre un film bien vintage de 1976 et un film bien moderne de 2009 ?
Pas grand-chose à voir avec la HiFi me direz-vous !
Quoique…quoique !
C’est bien là le pourquoi de ce CR, le lien avec l’évolution du son, et de l’image aussi, de ce monde virtuel et irréel dans lequel nous sommes en train de rentrer. Dans lequel nous sommes déjà rentré, judicieusement, sans s’en rendre compte. Ce monde où le réel laisse place aux illusions, où l'aluminium laisse place au plastique, nous permettant d’accéder à des choses inaccessibles tout en nous fermant les portes du réel, de ce qui est à portée de main.
Ou à porté d’oreille.
Et nous ne le voyons pas.

21 décembre 2012

J’ai vu ce film. Heureusement, je n’ai pas payé.
C’est quoi ce film à 9,5 euro la place ?
Des effets spéciaux de mauvaise qualité, mal faits et surtout faits à la va-vite, annonçant un unique but commerciale.
Un exemple :
La terre s’écroule sur elle-même, comme une implosion. Les routes et les voitures tombent et sont englouties par milliers.
Un truc bizarre, pourquoi les conducteurs klaxonnent de façon répétée comme pour faire avancer celui qui traîne devant, pour l’engueuler de façon impatiente ?
Parce qu’on n’entend que ça. Les voitures tombent, et les conducteurs ne crient pas de peur, non ! Ils ont encore le reflexe de klaxonner nerveusement, à répétition celui qui est devant alors qu’ils sont en train de tomber, de mourrir! Hallucinant !!!
Autre exemple pris au hasard. Dans un Hall, deux types parlent.
Un bruit d’eau qui coule. Pour moi c’est clairement un robinet qui laisse s’échapper de l’eau dans une bassine en plastique. Le son est bien arrangé, certes, mais il reste l’eau du robinet qui coule dans la bassine.
Tiens, il est où l’écho ? Bah non, c’est bien un son de studio que l’on entend ! On fait comme ça maintenant avec le progrès. Pourtant, dans un Hall, il y a de la réverb ? De l’écho ? Non ?

Marathon Man 1976.
Deux personnes qui là aussi parlent dans un hall.
Ben là ça s’entends ! L’écho est là, mais la révèrb aussi, vous savez, le son froid des grands hall en pierre qui enlève le feutre et le velours des voix, les pas sur le sol dont la réverbération vient ponctuer celle des voix, finissant de dessiner le caractère de la scène. Ces pas tantôt secs, tantôt dérangeant lorsqu’un des types fait glisser le talon contre le sol parce qu’il n’a pas suffisamment levé le pied, donnant l’impression qu’il va marquer un arrêt, réfléchir, à moins qu’il n’ai perçu quelque chose qui le mette aux aguêts?
Ce qu’un détail comme des pas peut révéler est incomparable.
On a l’impression d’y être, géant ces détails.
Autre point, les acteurs (le doublage français) parlent un français dans un style soutenu qui donne bien plus de force, de puissance et de style qu’un NIKTAM AIR (ou un vazy bouge connard.
(NIKTAM AIR n’est pas une insulte mais une compagnie aérienne Russe, ok ? Bon, connard est une insulte !)
Mais revenons à ce vieux Marathon Man qui au passage est un film à voir absolument.
Les personnages sont naturel, chaque détail compte, chaque expression est spontanée, vécue, naturellement révélée.
Les acteurs, de vrais acteurs comme Rod Steiger ou Dustin Hoffman imposent d’emblée leur charisme. Ils en imposent à l’écran rien qu’avec un regard. Eux sont des acteurs, waouw !
Mais revenons au son, ce son qui vient du passé.
Un bruit de tirette d’un sac en plastique qui sert à renfermer un cadavre.
Ici, ce n’est pas le son d’une fermeture éclair actionné d’un zip » en 1 seconde, achetée chez le maroquinier du coin au dernier moment.
Non, c’est le son d’un sac en plastique qu’on referme.
Le son interminable d’une tirette que l’on ferme en plusieurs fois, à reprise, gêné par les formes irrégulières d’un corps. Ce son d’une tirette qui part difficilement des pieds pour traverser les jambes, puis le corps, animant au passage les plis d’un plastique qui se fait entendre, pour enfin finir sur la tête, cacher ce corps inerte.
Cette scène est rapide, mais en y prêtant l’oreille, voilà ce que l’on entends.
Le son de ce plastique qui vient recouvrir un corps, un son sans vie, inerte, froid à vous glacer le sang.
Voilà ce que l’on peut entendre dans ce film si on y prête un minimum d’attention.
Un acteur qui n’a pas peur de courir dans la boue à s’éclabousser, sans doublure.
Un acteur qui va réellement courir 5 km pour avoir l’air de faire un marathon, avec la sueur et la fatigue comme compagnes. (vous avez dit monogamie ?)
Alors qu’est-ce que le progrès ?
Des effets spéciaux bâclés pour vendre plus cher en faisant moins cher ?
Des effets éagérés à outrance pour faire croire?
Des sons fabriqués mais qui ne sont plus naturels ?
Des voix de studios parce que c’est plus facile ? moins cher ?
Des effets sonores et vidéo exagérés pour tenter malgré tout de nous faire croire ?
Mais nous faire croire quoi ?
On nettoie le son de toute impureté. Quand je parle d’impureté, je veux dire, réverbération naturelle, pluie (que l’on rajoute ensuite, corrigée, propre, avec un ensemble de claquement de mains pour lui donner un caractère plus impressionnant, avec plus de basses, ce qui est totalement irréel, un comble !), mais aussi voix, bruits de tous les jours.
Ok à l’époque on utilisait des ustensiles pour reproduire des son, mais c’était bien pour les reproduire et non pour les « inventer ».
On traite ces sons, on les masterise, et au final on a l’impression que les bandes son de l’époque sont moins bonnes, paraissent vieilles, fades, alors qu’elles ne sont pas vraiment différentes des sons qui nous entourent une fois franchie la porte de notre petit confort.
Et nous, pauvres petits humains entrant sans nous en rendre compte dans ce monde virtuel fait de PC, portables, confort et autres mensonges, nous ne nous rendons même pas compte que ce que nous appelons le progrès, ce que nous entendons avec nos oreilles, que nous trouvons sensationnel ne correspond plus à rien de naturel, de ces sons qui nous entourent lorsque nous daignons délaisser notre PC et nos sites de rencontre pour aller prendre l’air.
Et encore, quand je dis prendre l’air……..
Pour finir je dirais quand même que Marathon Man est un film exceptionnel. La bande son est bonne, parfois les voix un peu moins car elles ont vieillies, mais les sons et la musique sont de très bonne qualité. Petit regret pour le choix musicale, encore qu’il corresponde parfaitement à une époque, mais le son est là, bien vivant sur mes DM2. Et en tout cas de qualité largement au dessus de ce que j’ai entendu dans le film 2012.
L’image, certes un peu moins bonne à l’époque surpasse aussi 2012 de par la réalité de ce qu’elle montre, de par le jeu des acteurs formidables qui, lorsqu’ils rient, rient. Lorsqu’ils pleurent, pleurent.
Dans 2012 on bénéficie d’une qualité numérique dernier cri, mais les images ont été volontairement dégradées, floutées afin de cacher le travail bâclé des images.
Bienvenue dans le monde actuel mes amis.

Image
blues
 

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede noub » 17 Nov 2009 00:24

Je te trouve un peu amère, tu as le blues blues ?

Sincèrement, les deux films dont tu fais la comparaison ne joue pas dans la même cour. J'ai pas vu 2012 mais venant du réalisateur de "independace day" je sais a quoi m'en tenir.
On discutait au bistrot de "million dollars baby" du bon vieux clint, que dire de ce film qui ma bien secoué :headscratch: : c'est un super bon film :deniroyouknow: .
Des bouzes cinématographique il y en a eu a toutes les époques et ce n'est pas près de s'arrêter. Mais je suis bien plus optimiste que toi, il y aura toujours de bon film. C'est comme la musique, il faut juste faire les bon choix :smile: .

Mystic river dépote un max aussi, Sean Pen y est phénoménal. Tu as vu collision, un peu mélo mais très bon aussi, bref il y a plein de film qui en valent la peine et je vais pas faire une liste :wave: .
Avatar de l’utilisateur
noub
grand VALien
grand VALien
 
Messages: 3347
Inscription: 16 Aoû 2009 15:00
Localisation: Lorient- Ramutch a les pieds sur ma tête-

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede blues » 17 Nov 2009 00:35

noub a écrit:Je te trouve un peu amère, tu as le blues blues ?

Sincèrement, les deux films dont tu fais la comparaison ne joue pas dans la même cour. J'ai pas vu 2012 mais venant du réalisateur de "independace day" je sais a quoi m'en tenir.
On discutait au bistrot de "million dollars baby" du bon vieux clint, que dire de ce film qui ma bien secoué :headscratch: : c'est un super bon film :deniroyouknow: .
Des bouzes cinématographique il y en a eu a toutes les époques et ce n'est pas près de s'arrêter. Mais je suis bien plus optimiste que toi, il y aura toujours de bon film. C'est comme la musique, il faut juste faire les bon choix :smile: .

Mystic river dépote un max aussi, Sean Pen y est phénoménal. Tu as vu collision, un peu mélo mais très bon aussi, bref il y a plein de film qui en valent la peine et je vais pas faire une liste :wave: .



Salut beau gosse :hello:

Je vois bien ce que tu veux dire et je partage ton avis.
Le but de mon cr étant aussi de faire réagir :monpote:
Toutefois, même si on produit encore d'excellents films, ça ne vaut pas ce qu'on faisait à l'époque. Je reste persuadé, que tous ces petits détails sonores et visuels ont pratiquement disparus.
Ok, il y a encore de grands acteurs, ok le son home cinéma me plait, moi fan inconditionnel de Star wars en 5.1
mais un son home cinéma, un son "moderne "comme je l'ai appelé n'est pas forcément un son fidèle, même s'il plait.
Et même, souvent il manque des trucs, les aigus ne sont plus toujours aussi percutants comme ils le seraient dans la réalité.
Tu parles du film de Clint Eastwood, ahhhhh, quel film!
oui mais t'as vu l'acteur?
Et il travaille à l'ancienne, d'où le résultat coulpé à son talent.
Tiens, regarde Rocky, le premier. Filmé avec une caméra perso pas chère pour plus de la moitié du film avec les frangins, les amis et parents, jusqu'au vrai chien e Stallone qui jouent dedans par manque de budget.
Le résultat est géant.
Moi ce qui me fascinait aussi, ce n'est pas le gars derrière son écran qui essaye de bouger un monstre, mais le gars qui comme dans Star Wars en 1976 découpait ses vaisseaux dans du carton, passait des heures à coller, plier, peindre, se cassait la tête pour trouver des astuces, pour au final nous faire croire que c'était réel. Ca c'est la magie du cinéma. Pas l'informatique.
Enfin c'est mon avis :monpote:

Pis je rajoute que souvent un personnage maquillé, ou robotisé mécaniquement ou hydroliquement me parait ben plus réel et mieux fait qu'un personnage de synthèse qui ballade toujours ce mouvement qui ne colle pas.
Même si c'est un progrés, pour moi c'est une dégradation. et l'image de synthèse est là avant tout pour faire du bien au budget, non pour la qualité du film. Sinon, on ne ferait pas :scratch2:
blues
 

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede laurent_74 » 17 Nov 2009 00:39

Marathon man. oulala ça fait une éternité que je ne l'ai pas revu, j'en ai le souvenir d'un très bon film mais un souvenir un peu opaque quand même... J'aurais du mal à comparer avec 2012 que je n'ai évidement pas vu et risque bien de ne jamais voir.
C'est pas grave, ton propos en fait si je te suis bien c'est que le progrès apparent qu'on nous fait miroiter (son dolby HX prologic quadriphonic digital HDI FAP toussa) n'en est pas un et sert surtout à masquer les faiblesses de la production/réalisation ? J'ai bon ? :ic40:
Tout d'abord (et c'est l'avocat de la défense qui parle) ces deux films ne s'adressent pas au même public, un film "d'auteur" et un blockbuster. Il serait peut-être judicieux de comparer "2012" avec "La tour infernale" par exemple et "marathon man" avec... avec quoi au fait ? Le dernier Eastwood peut-être mais je ne suis pas trop calé en cinoche récent.

Le son "actuel" (et là c'est le procureur qui débarque ! :chainsaw: ) est à l'image de l'époque que l'on vie où tout est pré-maché, formaté selon les gouts supposés des "clients" par les supposés spécialistes qui ne sont plus les réalisateurs mais les producteurs, les marchands. On retrouve le son qui plait chez les "djeuns" à qui s'adresse ce film : compression et loudness ! faut qu'ça tape ! Pas de fioritures !
On constate la même maladie en photo (celle pour le populo hein ! pas les gros reflex) où on a toujours l'impression d'avoir un polarisant sur l'objectf et ou les photos sont toujours "valorisantes" comme disent les épiciers du marketing. Par contre c'est étrange, je ne retrouve que rarement l'émotion qui se dégage des vieux kodacolors de ma jeunesse ? Bizarre non ? :scratch2:

C'est marrant je viens de voir le post de noub (salut noub !) en faisant un aperçu... quelques remarques se recoupent aussi je vais abréger.

Il y a peut-être également moins de vrais pros dans ce métier comme dans d'autres (je veux parler des vrais, de ceux qui ont appris sur le tas à l'ombre des grands maitres avec passion et insistance) mais je pense surtout qu'aujourd'hui le "commerce", le marchandaïllezingue à pris le pas sur la créativité. On est cuit ! :sweat:


Ah... c'est quand même mieux un grand classique relooké avec talent ("il est doué? Non il est riche ! les talents sont notre monnaie en égypte)

http://www.youtube.com/watch?v=GA9vZOh4rZ8
Avatar de l’utilisateur
laurent_74
VALien d'honneur +
VALien d'honneur +
 
Messages: 7947
Inscription: 13 Aoû 2009 12:18
Localisation: Annecy

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede blues » 17 Nov 2009 00:48

Salut lolo :hello:
Je répondais à Noub en même temps que toi, :ic11:
Ton post est complémentaire au mien, j'aime assez.
Je n'ai malheureusement pas le talent et la plume magique de Jo775 pour exprimer plus clairement mes idées comm je le souhaiterai, mais on comprends, c'est un bon début.
Et oui, comme tu dis, à quoi comparer ces grands films d'avant?

Si, j'ai une idée.
On peut comparer l'emmerdeur avec Brel et Ventura avec le remake de l'emmerdeur avec Timsit et Berry? :icon_frenchy:
bon là je suis méchant, mais bon.
Le seul remake que jai préféré à l'original, c'est Les nerfs à vif avec De Niro.
Oui, mais bon, là c'est autre chose, hein?
:deniroproblem:
blues
 

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede laurent_74 » 17 Nov 2009 00:55

Et ma version des misérables elle sent le gaz ??? Ça a quand même une autre gueule que ventura et bourvil non ?! :080:

Ma culture cinéma "moderne" s'arrète à peu près à "tous les matins du monde" ( :love: ), tu vois déjà... Sinon des remakes meilleurs que les originaux ? Non je vois pas. Aussi bons oui (les misérables encore entre Gabin/Ventura ça se tient) mais meilleurs... :headscratch: faut que je réfléchisse.
Avatar de l’utilisateur
laurent_74
VALien d'honneur +
VALien d'honneur +
 
Messages: 7947
Inscription: 13 Aoû 2009 12:18
Localisation: Annecy

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede blues » 17 Nov 2009 00:58

laurent_74 a écrit:Et ma version des misérables elle sent le gaz ??? Ça a quand même une autre gueule que ventura et bourvil non ?! :080:

Ma culture cinéma "moderne" s'arrète à peu près à "tous les matins du monde" ( :love: ), tu vois déjà... Sinon des remakes meilleurs que les originaux ? Non je vois pas. Aussi bons oui (les misérables encore entre Gabin/Ventura ça se tient) mais meilleurs... :headscratch: faut que je réfléchisse.



Bien vu. Encore que pour moi le choix est fait.
J'adore gabin, mais je trouvais que son caractère arrogant, un peu supérieur ressortait trop dans les misérables. Ca contrastait avec le gars solitaire que rendais bien Ventura.
blues
 

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede stan » 17 Nov 2009 01:46

Vous semblez tous d'accord! L'humain "moderne" aime le "story-telling", que ce soit par le cinéma, la littérature légère, l'information (entendez la DES-information bien sûr)...ou encore cette fameuse télé-réalité qui définissait il y a encore peu de temps quelques programmes encore plus abêtissants que les autres, mais qui représente aujourd'hui une grande part du contenu télévisuel ...

Pour moi, tout ça c'est kif-kif. Cela n'a d'autre but que de nous détourner de la réalité urgente.....Eh oui mes amis, l'heure n'est plus à la contemplation d'artifices.

Jaurès avait très justement déclaré que l'humanité n'avait qu'à peine commencé! Le si peu qu'il en reste est en train d'être anéanti par ces belles histoires d'amour, de meurtres, de maladies, de people, de bling bling qu'on nous impose avec un entonnoir, les mains attachées dans le dos.

Alors non, même un bon acteur contemporain n'arrivera jamais à me faire oublier les 99,9999% de réalité que la caméra ne saisit pas pendant que les yeux brillent devant le dix-millième qu'elle nous montre.

:jap: C'est promis, je recommencerai pas.

Le story-telling..... pensez y.
Avatar de l’utilisateur
stan
VALien modérateur +
VALien modérateur +
 
Messages: 20175
Inscription: 12 Aoû 2009 06:54

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede Ramutch » 17 Nov 2009 08:06

moi je suis neutre ,j'adore les Superproductions ,genre Wolverine (cité y'a quelques jours) Iron Man etc.....
maintenant si je veux une séquence nostalgie je coupe le cinq point un ,et je me repasse des chef d'oeuvres genre " Birdy " Little big man "
"vol au dessus d'un nid de coucou " Rambo :whistle:
enfin bon voila ,mais Blues n'a pas tord ,on nous fait avaler de sacrées merdes ......
Matos Ramutch

Modo Grosso
Intégriste Vintage , anti chinoiseries !
Avatar de l’utilisateur
Ramutch
VALien modérateur +
VALien modérateur +
 
Messages: 12913
Inscription: 13 Aoû 2009 12:47
Localisation: Cherbourg .....Face à la mer...................et Noub me lèche les Pompes ....

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede lowlow07 » 17 Nov 2009 08:42

ramutch a écrit:moi je suis neutre ,j'adore les Superproductions ,genre Wolverine (cité y'a quelques jours) Iron Man etc.....
maintenant si je veux une séquence nostalgie je coupe le cinq point un ,et je me repasse des chef d'oeuvres genre " Birdy " Little big man "
"vol au dessus d'un nid de coucou " Rambo :whistle:
enfin bon voila ,mais Blues n'a pas tord ,on nous fait avaler de sacrées merdes ......

+1
Mais tant qu'on ne les paie pas...Alors... :whistle:
Avatar de l’utilisateur
lowlow07
VALien d'honneur +
VALien d'honneur +
 
Messages: 10350
Inscription: 13 Aoû 2009 11:22
Localisation: 92

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede laurent_74 » 17 Nov 2009 09:36

ramutch a écrit:moi je suis neutre ,j'adore les Superproductions ,genre Wolverine (cité y'a quelques jours) Iron Man etc.....
maintenant si je veux une séquence nostalgie je coupe le cinq point un ,et je me repasse des chef d'oeuvres genre " Birdy " Little big man "
"vol au dessus d'un nid de coucou " Rambo :whistle:
enfin bon voila ,mais Blues n'a pas tord ,on nous fait avaler de sacrées merdes ......


Ahahahah mon canard !! :icon_frenchy: mais moi zaussi j'aime bien de temps en temps (tous les six mois quoi) un bon gros film qui tache et qui détend sans faire de noeuds à la tête !
De l'action :chainsaw: , des poursuites :sprint: , des bagarres :karo: , du melo :sobbing: , de l'amour :diskobeck: et une belle fin :wanobi : ...

Mais n'oublions pas qu'en même temps que le "célèbre" IndependanceDay du susnommé Emmerich (le réalisateur qui rend la Toile abrasive !) était sortit...
... Mars Attack !! :love:

Et c'est quand même autre chose non ? :kermit:
Avatar de l’utilisateur
laurent_74
VALien d'honneur +
VALien d'honneur +
 
Messages: 7947
Inscription: 13 Aoû 2009 12:18
Localisation: Annecy

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede Jo775 » 17 Nov 2009 20:52

Salut Blues,


Je découvre ce lien avec retard... alors que j'ai posté hier apparemment juste après :ic40:

J'aime bien l'idée, parce que dans le fond, les générations d'avant se caractérisent bien par un sens du travail, et de l'effort, plus grands.

Malheureusement je n'ai vu aucun de ces deux films.

L'expérience des films vintage comme les westerns spaghetti, tous les Kurbick... et bien d'autres, fait qu'il faut se lever tôt pour trouver d'authentiques chefs d'œuvres. Dans les films "récents", mes goûts me font penser à Dracula de Coppola, qui à mon sens en fait partie. Ce, alors que ma première visualisation m'avait déplu. Il y en a certainement plein d'autres connus ou non.

Lorsque je regarde Gladiotor, je grimace, parce que la bande son est insupportable. On noie le non-savoir-faire dans une saturation d'informations sonores de piètre qualité... Quant au doublage... Malheureusement, la majorité des super-productions reprennent ces éléments.

A mesure que j'écris, je constate qu'en fait, l'idée est excellente. J'aime sans réserves les Policiers des années 70 80... Où aujourd'hui il faut sortir un budget colossal pour obtenir un excellent "36 quai des orfèvres".

Des téléfilms regardés avec un peu de commisération lorsqu'ils sont sortis ou jugés pas sérieux, sont devenus de grands classiques (La folie des grandeurs...)

Donc OUI, il y a bien un sens à comparer ce qui se faisait avant et maintenant. Il ne s'agit pas de juger à l'emporte-pièce, ni de condamner de façon systématique, primaire ou idéologique. Mais de non seulement se remémorer de bons vieux films et de savoir ce qui les fait traverser les décennies.

Par contre, il convient de ne pas comparer des films sans prétentions avec des super-productions; car ce sont justement ces prétentions qui nous font exiger en tant que spectateurs une qualité et des critères de qualité, de perception... de jugement esthétique.

Sujet à entretenir, donc!
Avatar de l’utilisateur
Jo775
grand VALien
grand VALien
 
Messages: 1046
Inscription: 29 Sep 2009 19:22

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede noub » 17 Nov 2009 23:26

Pour moi les années 80 et l'explosion des cinémas ont été l'age d'or des plus grands nanars du cinéma, des navets sans noms dont une partie est très bien répertoriés ici http://www.nanarland.com/index.php.

Je ne parle même pas des séries de ces mêmes années, "starsky et hutch, supercopter, shériff fait moi peur" qui ne sont pas comparable avec les bonne série US.
Je vous vois venir, je ne parle pas des experts a la noix mais de très bonne série comme Rome, six feet under ou the shield.
Cette dernière est vraiment pour moi un chef-d'œuvre, 7 saisons a couper le souffle, des acteurs et une intrigue au top. A regarder en vo bien sur :monpote: .
Bon j'ai dévié, c'est pas tout a fait du cinéma, mais je laisse sans regrets les série vintages là ou elles sont :ic11: .

Image
Avatar de l’utilisateur
noub
grand VALien
grand VALien
 
Messages: 3347
Inscription: 16 Aoû 2009 15:00
Localisation: Lorient- Ramutch a les pieds sur ma tête-

Re: CR-Ecoute et visu d'un film vintage et d'un film moderne

Messagede Ramutch » 24 Oct 2015 13:13


Ce forum est désormais fermé. Si vous souhaitez y participer, rendez-vous sur le nouvel espace de discussions :


http://vintage-audio-laser.fr


Il s'agit d'un nouveau forum, donc les comptes actuels n'y sont pas reportés. Vous devez vous ré-inscrire pour y participer.

Veuillez lire votre message privé de bienvenue dès votre arrivée.


Merci
Avatar de l’utilisateur
Ramutch
VALien modérateur +
VALien modérateur +
 
Messages: 12913
Inscription: 13 Aoû 2009 12:47
Localisation: Cherbourg .....Face à la mer...................et Noub me lèche les Pompes ....


Retourner vers Comptes-rendus d'écoute et d'essais de vos matériels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 36 invités