Page 1 sur 1

Coutin, le retour

MessagePosté: 03 Juin 2012 00:30
de latso
il y a des musicien que l'on connait pour un seul tube

Je ne mettrai pas " j'aime regarder les filles" de Coutin car il est archi-connu et comporte quelque mots comme "seins" qui m'ont valu la suppression d'un post dans cette même rubrique, où je tentai un début de traduction d'une chanson de marianne Faithfull, icône du rock.

Comme quoi le rock redevient tabou en 2012 et la bien bienpensance cabotine, maître de la culture.

Par contre traiter d'enculé un voleur de poule sera toujours admis.

Bref..


Donc Patrick Coutin....

Ce gars n’a pas connu le succés qu'il mérite, pourquoi ?
je n'en sais rien.
Pas assez vendu de disques, pas rentable immédiatement donc pas d'investissement pour de la "com", donc invisible.

L'écouter parler donne envie de l'écouter chanter :



Et il chante, même seul sur scène :




Un moment unique qui révèle le talent :





Son album s'appelle "Le bleu".

à acheter, pas à télécharger.

Latso

Re: Coutin, le retour

MessagePosté: 03 Juin 2012 10:03
de stan
A priori pas un seul post de supprimé dans cette section hier. Le journal de modération le mentionnerait (capture d'écran à ta disposition).

Faire croire qu'un modérateur de ce forum supprimerait un post (répondant à la charte - je ne connais pas le contenu exact de ce post qui aurait été supprimé) sans en avertir le membre auteur est bien prématuré. Cela ne correspond pas au manières usitées sur ce forum, et j'y veille (nous y veillons).

Nous "investiguons" encore. A suivre.

Re: Coutin, le retour

MessagePosté: 15 Sep 2012 02:38
de latso
Stan a écrit:A priori pas un seul post de supprimé dans cette section hier. Le journal de modération le mentionnerait (capture d'écran à ta disposition).

Faire croire qu'un modérateur de ce forum supprimerait un post (répondant à la charte - je ne connais pas le contenu exact de ce post qui aurait été supprimé) sans en avertir le membre auteur est bien prématuré. Cela ne correspond pas au manières usitées sur ce forum, et j'y veille (nous y veillons).

Nous "investiguons" encore. A suivre.


Sujet clos ! (cdead)